Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
Soutenez le Secours populaire
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?


Discussions actives

Tribune
Blueyes : Un bonjour en passant! Je reviendrai bientôt... J'aime, ici!
AboveTheClouds : On dirait que t'as des problèmes avec ta tribunes...
TokyoMontana : plus minant !
AboveTheClouds : Voui c'est mieux! ^^
AboveTheClouds : Hey, y a du changement dans l'air! J'aime bien c'est très artistique ^^
choupi : c'est magnifique en fait.
TokyoMontana : merci.. ^.^ ça fait plaisir.
choupi : au fait... ça fait longtemps que je me demande... c'est quoi "la tournée du chat noir"? des poèmes?
TokyoMontana : la tournée du chat noir ? ah oui, j'ai basé ce modèle sur un ancien dont le fond d'écran était un chat noir, ce qui était adapté avant, je vais surement le changer ^^
choupi : d'accord ^^ c'est juste que au CDI y a un bouquin qu s'appelle comme ça, avec un chat noir justement en dessin ^^
alberto : Mariko, ton blog s'ouvre difficilement !!!
T'es partie en Chine qu'on ne te voit plus ?
paranoia : Bonsoir :)
J't'ai nominée pour le jeu du tague.Passe sur mon blog pour comprendre. Bisou


Index des rubriques

Ailleurs sur Joueb.com

**Les gens ne changent pas. Ils vieillissent**
color of lie

On m'a reproché de ne plus écrire bien, avec soin.

La couleur du mensonge

Dans leur chambre, Icare et Elizabeth regardaient la télé, ses lumières aux couleurs variables baignant leur visage d'une clarté diffuse. La journaliste tentait d'expliquer les conséquences de la guerre en Irak montrant comment W. avait procédé pour abuser toute la population américaine. Icare étint la télévision. L'éclat blanchâtre d'un lampadaire à travers la fenêtre éclairait seul à présent la pièce dans laqelle trônait un lit immense aux draps ornés d'arabesques. Il soupira et déclara :

- Quel menteur...

Elizabeth aquiesça.

- Oui, C'est ce qu'on appelle un mensonge rouge. A cause de ce qu'il a dit et fait, des milliers de gens sont morts, seuls les gens puissants comme lui peuvent fabriquer de tels mensonges, des mensonges de sang.

- De sang... Amusant... Mais, tu ne penses pas que même les gens comme nous, les pauvres mortels, pouvons construire un si bel édifice ? Je veux dire... La façon dont nous agissons pourrait provoquer quelque chose de terrible aussi, et ce que nous annonçons ne pas avoir fait, et que nous avons commis... Ou bien, ce que nous jurons faire, et que nous ne faisons jamais. J'appelle ça pareil.

Elizabeth hésita, elle leva son regard vers Icare qui l'observait attentivement, comme s'il attendait quelque chose de précis.

- Pourquoi tu me demandes ça ?

Le jeune homme rit avec douceur. Il sortit une cigarette de la boîte posée sur la table de nuit et l'alluma avec lenteur. Il souffla la fumée en voluptes indécises et sourit tristement.

- Je me demande quelle est la couleur de ton mensonge, quand tu m'affirmes qu'il y a encore une réunion ce soir, et que tu pars le rejoindre cachée par les brumes de ces foutues nuits d'automnes. Dans ses bras...

Elizabeth garda le silence. Elle ne dit rien pour se défendre et après quelques minutes d'une pesante attente elle se leva. Elle enfila une chemise blanche sur sa peau nue, l'ajustant sans la refermer comme pour se donner le temps de réfléchir encore un peu. Elle se rassit, et regarda Icare qui s'était allongé sur le dos, la cigarette dans sa main droite, expirant entre ses doigts. Elizabeth déclara cruellement :

- Ce n'est qu'un mensonge gris, sans importance. Il n'atteint que toi, ne nuit qu'à toi, il est commun et pourtant connu de nous seuls, il ne fera aucun éclat en dehors de nous. Tout le monde ment. Tout le monde s'en fout de ce mensonge.

- Vraiment ?

Icare, nu, sauta hors du lit avec souplesse sous les yeux attentifs de sa compagne, jetant au loin sa cigarette enfin morte. Rien de pire que l'odeur de la cendre froide. Il s'habilla sans hâte, puis sourit. Elizabeth lui demanda ce que diable il comptait faire. Il répondit :

- Tu as dit, que je devais t'aimer. Tu as dit que c'était un mensonge gris. Gris est une couleur pathétique...

Il passa la main dans ses cheveux blonds, le regard voilé par la réflexion.

- Chérie...

Il sortit avec nonchalance le revolver de la poche de sa veste, ferma douleureusement les yeux et tira. Une tâche rouge se répandit lentement sur la chemise blanche.

- Désolé, bloody Betty, tu te trompais...         Tous les mensonges sont rouges.

Miaulé par TokyoMontana, le Lundi 11 Décembre 2006, 22:35 dans la salle "Principale".


Pattes tendues :

  CircusDoll
CircusDoll
12-12-06
à 00:14

Happy death-day to you mister president.. :)

J'aime beaucoup ce texte, froid et cruel tout en exposant des sentiments profonds. Celui qui a été trahi est le plus dangeureux des hommes...

Jl'ai pensé tellement de fois que je sais plus si jte l'ai déjà dit.. Chaque fois que je vois le nom de ton joueb dans les nouveau article je viens par ici... jsuis en pleine periode Dionysos, alors pense-tu ! lol

Bref, au plaisir et continue d'écrire, moi je continuerai à passer =]


  TokyoMontana
TokyoMontana
12-12-06
à 22:45

Re:

^^ dionysos, heureusement qu'ils étaient là pour me souffler la dernière réplique. Tu ne me l'avais pas dit que tu venais.. merci. :)

  alberto
alberto
12-12-06
à 14:13

Tu as un langage symbolique. A travers une histoire que tu écris, on a l’impresssion que tu veux en dire plus aux lecteurs : Quand tu choisis le nom “Icare”, ce n’est pas “Pierre” ni “Paul” que tu choisis. Quand tu jongles avec deux balles (plus tard tu arriveras avec trois), tu veux démontrer quelque chose (la nuit tous les chats sont gris).
Mais ce que tu es étrange, Mariko...
Si tu n’as pas copié cette histoire, si tu l’as écrite de toi-même, alors je t’accorde une bonne note. Cela signifie un certain don. Mais ton étrangeté : il ne me viendrait pas à l’idée d’écrire ce genre, style polar. Tu me diras pourquoi pas hein !
Je me souviens avoir écrit quelque chose de très autobiographique (que j’ai donc détruit) dans lequel la femme que j’aimais me tuait. Chez toi, il semble que c’est l’homme qui tue la femme.
Je me demande si tu t’habilles d’une chemise blanche... et si tu as peur d’user de ta liberté (en faisant des mensonges gris).

  TokyoMontana
TokyoMontana
12-12-06
à 22:48

Re:

Icare il s'est cramé les ailes ! et c'est bien fait pour lui...

Mmmmhhh... Rien de très personnel là dedans j'admire les gens qui tuent par amour, je ne peux pas moi, je suis trop lâche magré un idéal romantique.

L'histoire je l'ai écrite en anglais à la base pour les cours, je l'ai traduite paèr en français en décrivant plus et en utilisant plus ma "plume"


  Klairedelune
Klairedelune
12-12-06
à 19:43

Très bonne chute!

  TokyoMontana
TokyoMontana
12-12-06
à 22:49

Re:

merci..

  LucileCrocodile
LucileCrocodile
12-12-06
à 19:58

Tu es barge :( moi je refais la fin : "oui tu as raison, on s'en fiche, tu ne m'apartiens pas et tant que tu restes a mes cotés, je m'en contre balance"

Irare se jeta sur sa femme et ils firent l'amour pdt 15 jours.

Moi en plus je fais des rimes ^^


  TokyoMontana
TokyoMontana
12-12-06
à 22:54

Re:

euh.. ils sont où les rimes.

Mais la folie j'adore ça, j'écris sur cette thématique ma chérie, alors que veux-tu ? et j'aime beaucoup le côté tortué malsain de ces trucs là tu vois.

Les barges c'est mon domaine.

Je suis barge. ^^


  LucileCrocodile
LucileCrocodile
13-12-06
à 17:48

Re: Re:

AmOUR - jOUR

  TokyoMontana
TokyoMontana
14-12-06
à 15:13

Re: Re: Re:

AmOUR cOURs toujOURs...

  alberto
alberto
15-12-06
à 14:08

Re: Re: Re: Re:

Je n'te l'fais pas dIRe ! désiIR !

  Strangule
Strangule
28-12-06
à 09:25

La couleur du mensonge, ce n'est qu'un titre comme un autre ? ou il révèle une inspiration ? Tu connais le film au moins ? La couleur du mensonge de Robert Benton avec Nicole Kidman et Anthony Hopkins...

  TokyoMontana
TokyoMontana
04-01-07
à 23:01

Re:

La couleur du mensonge était un titre imposé par mon prof d'anglais, il nous a donné une liste de titres de bouquins, fallait en choisir un et écrire un truc dessus. En anglais. C'est la "traduction" ^^

Je n'ai pas vu le film, je vais essayer si tu me dis qu'il est bien.


  Strangule
Strangule
05-01-07
à 11:40

Re: Re:

Il est pas mal...